EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud L'Eglise investit dans les medias

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Imprimer

L'Eglise investit dans les medias [ Bulletin EDA n° 99 ]

16/11/1990

"Sur les 18 millions de personnes qui vivent à Séoul et dans sa banlieue, nous estimons notre audience potentielle à 5 millions", a déclaré le P. Jacques Cho Duk-hyun, président de "Radio Paix" dans une interview publiée par "Asia Focus", le 3 novembre 1990. Cette station de radio, fondée en mars 1989 (3), appartient à l'archidiocèse de Séoul.

"Nous voulons promouvoir la dignité de la personne humaine et servir le bien commun de la société" ajoute le P. Cho qui estime que c'est ainsi que la radio catholique peut concrétiser son dessein d'"incarner Jésus Christ qui unit Dieu à l'humanité et les hommes entre eux afin que la Bonne Nouvelle soit proclamée et la paix du Christ réalisée dans le monde".

Les programmes de "Radio Paix" ne sont pas "exclusivement religieux", et les journaux, les programmes musicaux, les émissions pour les jeunes s'adressent aux non-catholiques comme aux catholiques. "La différence avec les autres radios est dans notre manière de traiter l'information" dit encore le P. Cho. Le système de valeurs appliqué est fondé sur le christianisme.

Parmi les animateurs, on trouve des professionnels expérimentés aussi bien que des débutants. Un jeune curé de paroisse, le P. Kang, est en train d'acquérir une certaine notoriété avec une émission de nuit qui fait de plus en plus d'audience et dans laquelle il prodigue ses conseils aux jeunes, à l'intérieur d'un programme de musique moderne.

Dans la même optique que "Radio Paix", un hebdomadaire catholique d'information générale, "Paix", a aussi vu le jour en 1988. Après avoir connu un grave conflit social au cours de l'année dernière, il tire aujourd'hui à 30 000 exemplaires. La plupart de ses lecteurs sont catholiques.

En même temps que l'Eglise catholique, un certain nombre d'autres Eglises ont profité, elles aussi, de la libéralisation des lois sur la presse de novembre 1987, pour lancer de nouvelles publications. C'est ainsi que sont apparus le "Koomin Ibo" appartenant à l'Eglise de l'Evangile intégral et le "Seagye Times" de la secte Moon.

Depuis deux ans, une soixantaine de publications de tous genres ont vu le jour en Corée du Sud. Les observateurs estiment cependant que la plupart des petits journaux ne résisteront pas à l'intense concurrence qui existe aujourd'hui dans le monde de la presse.

Notes

(3) EDA 60<br />