EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Nord Les catholiques de Pyongyang multiplient les contacts avec les étrangers

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Responsible for the creation of content objects -

Imprimer

Les catholiques de Pyongyang multiplient les contacts avec les étrangers [ Bulletin EDA n° 114 ]

01/07/1991

Selon un journaliste japonais, qui a visité Pyongyang au début du mois de juin 1991, deux églises auraient été ouvertes dans la capitale, l'une protestante et l'autre catholique.

L'église catholique de Chang-Tchung peut accueillir 200 personnes environ, nous a-t-il déclaré. Le 2 juin 1991, il est allé assister à la "messe" sans prêtre qui y avait lieu et il a constaté la présence de 150 fidèles environ. La liturgie suit les rites de Vatican II en langue coréenne, mais il n'y a pas eu de prière eucharistique. Il y aurait un millier de catholiques inscrits à l'église de Chang-Tchung et 10 000 pour l'ensemble du pays. A noter que ces chiffres sont beaucoup plus élevés que ceux obtenus par un député sud-coréen quelques semaines auparavant (2).

Selon le même journaliste japonais, les catholiques de Corée du Nord considèrent le cardinal Kim, archevêque de Séoul, comme leur chef spirituel, et déclarent se rattacher à Rome.

Le journaliste a aussi rencontré M. Chang Jai-tchol, président de l'Association catholique. Celui-ci lui a déclaré que l'église de Chang-Tchung pensait pouvoir disposer des services d'un prêtre ordonné pour la fin de l'année 1991. La messe pourra ainsi être célébrée "dans sa totalitéa déclaré M. Chang.

Le visiteur a aussi constaté la présence dans l'église, ce jour-là, d'une délégation catholique de Chine populaire et d'un catholique polonais.

A noter que la carte de visite de M. Chang Jai-tchol, remise au visiteur japonais, porte les mentions suivantes: "président du Comité central de l'Association catholique" et "délégué à l'Assemblée suprême du peuple de la République démocratique populaire de la Corée du Nord".

Notes

(2) EDA 112<br />