EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Nord Après neuf années d'aide humanitaire apportée en Corée du Nord, la Caritas dresse un bilan de son action

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Nord

Imprimer

Après neuf années d'aide humanitaire apportée en Corée du Nord, la Caritas dresse un bilan de son action [ Bulletin EDA n° 407 ]

16/11/2004

"La Corée du Nord, qui reçoit des aides depuis neuf ans, préfère désormais que soit développée une assistance dans le domaine du développement des capacités locales, plutôt que de continuer à recevoir des interventions d'urgence. On enregistre en effet des changements dans le pays. La Caritas, malgré un climat un peu tendu au plan international à l'égard de la Corée du Nord, doit trouver des formes créatives pour être présente dans le pays. Mais notre aide reste cruciale pour la survie de nombreux enfants, femmes et personnes âgées." Tel est le bilan tracé à l'agence Fides par Kathi Zellweger de retour d'une mission en Corée du Nord. Kathi Zellweger est responsable des projets de la Caritas Hongkong, qui coordonne l'aide humanitaire de l'Eglise catholique à la Corée du Nord.

Dans son rapport, Kathi Zellweger écrit : "Les fonctionnaires de l'Etat ont demandé une plus grande participation de la Caritas dans le pays. Durant les dix jours de ma visite, j'ai noté que les institutions et l'engagement de la Caritas étaient appréciés, et que la confiance envers nous s'accroissait. Certes, la tendance à ne pas admettre les difficultés économiques et sociales du présent existe toujours, de même que la tentation de présenter le pays sous son meilleur jour aux étrangers de passage."

En ce qui concerne la faim, écrit-elle, "si les aides internationales ont atténué les conséquences de la famine, le niveau de sous-alimentation reste très élevé, comme le montre un récent rapport de l'UNICEF. On voit surgir de nouveaux types de pauvreté dans les régions suburbaines. En général, plus de 80 % du revenu d'une famille est consacré à la nourriture, pour survivre. Et l'alimentation est très déséquilibrée, faite surtout de céréales, et manquant de protéines et de matières grasses".

La Caritas coopère à la reconstruction de l'hôpital de Ryongchon, qui sera opérationnel au printemps 2005 et disposera de 300 lits. En outre, le travail se poursuit pour les enfants dans les orphelinats, et s'adresse surtout aux plus jeunes, à ceux qui sont sous-alimentés et handicapés hébergés dans des structures situées surtout sur les côtes orientales du pays.

Seulement la moitié des 1,85 millions d'euros qui sont nécessaires au financement des programmes de la Caritas en Corée du Nord pour l'année 2004 a été réunie. La Caritas Hongkong, qui travaille dans le pays depuis le milieu des années 1990, a été parmi les premières ONG à y lancer des projets (1). Au total, l'ensemble de l'aide apportée par la Caritas s'élève à près de 22 millions d'euros.

Notes

(1)Sur le travail de la Caritas Hongkong en Corée du Nord, voir EDA 206, 215, 299, 320, 356, 375, 380, 388<br />