EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Nord Avec l'arrivée de l'hiver, Caritas Internationalis concentre son aide sur les personnes les plus vulnérables de la population nord-coréenne

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Nord

Imprimer

Avec l'arrivée de l'hiver, Caritas Internationalis concentre son aide sur les personnes les plus vulnérables de la population nord-coréenne [ Bulletin EDA n° 388 ]

01/01/2004

Année après année, le réseau international de la Caritas poursuit son aide à la population nord-coréenne. Démarré en 1995 (1), son programme d'aide à destination de la Corée du Nord met cette année l'accent sur l'aide aux personnes les plus vulnérables de la population, femmes enceintes et jeunes enfants. Réunis à Séoul les 10 et 11 décembre derniers, les représentants du programme nord-coréen de Caritas Internationalis, fédération de 162 agences catholiques d'aide humanitaire, ont confirmé leur engagement auprès de ce pays, à un moment où la situation alimentaire en Corée du Nord s'annonce critique pour cet hiver et où les donateurs internationaux se lassent d'apporter une aide à un régime apparemment incapable de nourrir convenablement sa population.

Selon Kathi Zellweger, directrice de la coopération internationale auprès de la Caritas Hongkong et responsable du programme nord-coréen de Caritas Internationalis, la malnutrition touche des centaines de milliers de femmes enceintes, de jeunes mères et d'enfants nord-coréens. L'apport de riz seul ne suffit pas. "Ils ont besoin d'éléments nutritifs complémentaires, tels les protéines, les vitamines et les minéraux essentiels à une croissance normale et équilibrée a-t-elle souligné, précisant que la Caritas concentrait cet hiver son effort sur la région montagneuse de la côte orientale, dans les provinces de Kangwon, Hamgyong et Ryanggang.

D'ici à mars 2004, la Caritas prévoit d'apporter une aide équivalant à 2,6 millions de dollars US. A ce jour, a déclaré Kathi Zellweger, "seulement 70 % de cette somme a été réunie les donateurs internationaux se montrant "léthargiques". Parmi la trentaine de donateurs réguliers, la Caritas Coreana, de Corée du Sud, est celle qui s'est montrée la plus généreuse, avec un don de 600 000 dollars. A terme, a espéré Kathi Zellweger, la Caritas Hongkong devrait passer à la Caritas sud-coréenne le soin de coordonner l'aide humanitaire de l'Eglise catholique pour la Corée du Nord.

Selon le P. Paul Jeremiah Hwang Yong-yon, secrétaire de Caritas Coreana, "depuis le début de la guerre en Afghanistan et en Irak, les dons de la communauté internationale à la Corée du Nord ne sont plus que le dixième de ce qu'ils étaient en 1997 et en 1998. Face à cet état de fait, Caritas Coreana a augmenté son aide à la Corée du Nord pour compenser cette chute des dons." Par rapport à l'an passé, l'aide a augmenté de 20 %, passant de 500 000 dollars en 2002 à 600 000 dollars en 2003. Mais, a précisé le P. Hwang, "les donateurs se montrant également léthargiques en Corée du Sud, nous avons été obligés, pour augmenter notre aide à la Corée du Nord, de diminuer nos dons pour les pays d'Amérique du Sud et d'Afrique".

Notes

(1)Sur l'organisation des Caritas et en particulier les actions de Caritas Hongkong et Caritas Coreana, voir EDA 206, 215, 299, 320, 356, 375, 380<br />