EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Nord De passage à Séoul, le responsable de la communauté catholique de Corée du Nord n'a pas trouvé le temps de rendre visite à l'archevêque de la capitale sud-coréenne

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Nord

Imprimer

De passage à Séoul, le responsable de la communauté catholique de Corée du Nord n'a pas trouvé le temps de rendre visite à l'archevêque de la capitale sud-coréenne [ Bulletin EDA n° 321 ]

16/12/2000

Samuel Chang Jae-on, président de la très officielle Association des catholiques de Corée du Nord, est aussi le président de la Croix-Rouge nord-coréenne. C'est à ce titre qu'il a dirigé les 100 Nord-Coréens qui se sont rendus à Séoul du 30 novembre au 2 décembre dernier pour la deuxième réunion réunissant des membres de familles nord- et sud-coréennes séparées depuis la guerre de Corée (1950-1953). Selon des sources de l'Eglise en Corée du Sud, Samuel Chang, du fait d'un emploi du temps très chargé, n'a pas eu le temps de rencontrer l'archevêque de Séoul, Mgr Nicolas Cheong Jin-suk, lequel est aussi administrateur apostolique du diocèse de Pyongyang. Avant sa venue à Séoul, où il se rendait pour la première fois, Samuel Chang avait pourtant reçu un fax du Conseil pour l'apostolat des laïcs de Corée, l'invitant à visiter Mgr Cheong. Le fax ayant été envoyé le 27 novembre, un responsable de ce Conseil a suggéré que la "lettre avait peut-être été retardée ».

Cependant, un jour avant que la délégation nord-coréenne ne regagne Pyongyang, Samuel Chang a offert un dîner officiel où des représentants des six principales religions présentes en Corée du Sud étaient présents. Le P. Paul Han Jung-kwan, secrétaire général du Comité pour la réconciliation du peuple coréen, représentait à cette soirée la Conférence des évêques catholiques de Corée du Sud. Le P. John Kim Mong-eun, ancien président de la Conférence coréenne sur la paix et la religion, organisme qui a joué un rôle important pour l'acheminement en Corée du Nord de l'aide alimentaire sud-coréenne, était également présent. Le P. Kim partageait la table d'honneur aux côtés de Samuel Chang, du secrétaire du ministère (sud-coréen) de l'Unification et du vice-président de la Croix-Rouge sud-coréenne.

Interrogé au sujet des raisons qui avaient fait que Samuel Chang n'avait pas rencontré d'évêques sud-coréens, le P. Kim a répondu que le calendrier de ces retrouvailles familiales était trop chargé pour permettre à une réunion de nature religieuse d'être organisée.

Pendant ce temps, David Pong Du-wan, vice-président de la Croix-Rouge sud-coréenne, menait à Pyongyang les 100 Sud-Coréens qui avaient été retenus pour rencontrer leurs parents en Corée du Nord. Lors de son séjour dans la capitale nord-coréenne, une visite de l'église de Changchung, l'unique église catholique du pays, lui fut organisée.