EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Nord A la suite de la visite d'une délégation du Vatican à Pyongyang, la Caritas italienne va participer à l'aide humanitaire

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Nord

Imprimer

A la suite de la visite d'une délégation du Vatican à Pyongyang, la Caritas italienne va participer à l'aide humanitaire [ Bulletin EDA n° 215 ]

16/02/1996

A la suite des inondations catastrophiques de l'été 1995 qui ont détruit les récoltes et font craindre une grande famine dans tout le pays (1), une délégation du Vatican a été invitée par le gouvernement nord-coréen à se rendre à Pyongyang. Sous la direction de Mgr Claudio Celli et de Mgr Gianfranco Rota Graziosi, les représentants du Vatican ont passé trois jours dans la capitale nord-coréenne. A leur retour à Rome, le 21 janvier, Mgr Celli a estimé qu'il fallait envoyer de toute urgence 3,18 millions de tonnes de maïs et de riz pour éviter la famine en Corée du Nord.

La Caritas italienne a annoncé qu'elle avait acquis, avec la Caritas de Hongkong, 360 tonnes de riz thaïlandais qui seraient acheminées vers la Corée du Nord. Tout en reconnaissant que sa contribution est faible par rapport aux besoins réels, la Caritas italienne veut ainsi manifester une solidarité chrétienne avec les êtres humains quels qu'ils soient et où qu'ils se trouvent.

Des allégations selon lesquelles les secours en riz à destination de la Corée du Nord seraient utilisés pour les besoins des militairs plus que pour ceux des populations civiles affectées par les inondations alimentent les débats entre organisations humanitaires. C'est ainsi que le gouvernement sud-coréen a décidé de poursuivre son aide à la condition de pouvoir vérifier l'utilisation qui est faite de l'aide humanitaire. Le gouvernement de Pyongyang a refusé ces conditions. Les responsables de différents groupes religieux sud-coréens ont cependant annoncé qu'ils continueraient leur aide au nom de leurs convictions religieuses.

Il faut noter enfin qu'avec la visite de Mgr Celli, ancien sous-secrétaire d'Etat et aujourd'hui archevêque, c'est la première fois qu'une personnalité aussi importante du Vatican se rend en Corée du Nord. Il a profité de sa visite pour célébrer la messe avec la communauté de l'église catholique de Changchung à Pyongyang.

Notes

(1) EDA 206<br />