EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Nord Dix jours chez les catholiques de Pyongyang en Corée du Nord

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Nord

Imprimer

Dix jours chez les catholiques de Pyongyang en Corée du Nord [ Bulletin EDA n° 206 ]

01/10/1995

Au cours d'un séjour de 10 jours à Pyongyang, durant le mois d'août 1995, le P. Augustin Park Chang Deuk a pu constater que le 21 août, dans l'église de Changchung, à Pyongyang, s'est tenue une réunion du renouveau charismatique. Treize dirigeants de la communauté catholique y participaient, parmi lesquels le président de l'Association des catholiques de Corée du Nord, Chang Jae Ch'ol et le principal dirigeant de la communauté de l'église de Changchung, Cha Song Keun.

Durant son séjour, le P. Park a entendu onze confessions et célébré deux messes dominicales dans cette église. A celle du 13 août, il a lu publiquement le message composé par le cardinal Etienne Kim de Séoul à l'occasion de la fête nationale de l'indépendance qui, cette année, commémorait le cinquantième anniversaire de la libération de la Corée hors de la domination japonaise. Au cours de la messe du 20 août, 130 fidèles ont renouvelé leurs engagements baptismaux.

Le prêtre sud-coréen a aussi officiellement présenté une lettre adressée aux catholiques du Nord par le cardinal Kim, qui est l'administrateur apostolique du diocèse de Pyongyang. Le cardinal y expose son désir de visiter la Corée du Nord, désir conçu depuis longtemps, mais jusqu'ici jamais réalisé.

A son retour, le P. Park s'est dit convaincu que les catholiques de Corée du Nord ont conservé leur foi et essaient de la vivre. Il en a donné pour preuve, les cours de catéchisme qui sont régulièrement dispensés toutes les semaines dans l'église de Changchun. Il a aussi révélé que le responsable actuel de la communauté catholique, Cha Song Keun, désire devenir prêtre. A cet effet, il a exprimé le voeu qu'un institut catéchétique soit créé à Pyongyang par le cardinal.