EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Chine Hong-Kong : Les délinquants repartent à zéro sur l'île de Cheung Chau

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Chine

Imprimer

Hong-Kong : Les délinquants repartent à zéro sur l'île de Cheung Chau

Hong-Kong : Les délinquants repartent à zéro sur l'île de Cheung Chau

26/07/2018

Le groupe catholique MercyHK (Miséricorde Hong-Kong) s’est donné une double mission : offrir aux jeunes délinquants une formation professionnelle tout en collectant des fonds pour son travail. C’est ainsi que Lucia Leung Mei-ling a fondé la boutique de snacks McMercy dans l’île de Cheung Chau avec le père John Wotherspoon, un missionnaire australien vivant à Hong-Kong depuis trente ans. Le groupe MercyHK a également fondé le Mercy Center de l’autre côté de l’île, pour accueillir les personnes dans le besoin.

Une boutique de snacks, installée sur l’île de Cheung Chau, à Hong-Kong, s’est donnée une double mission : répandre l’Évangile et réhabiliter les jeunes délinquants. La boutique McMercy Cheung Chau a été ouverte par le groupe catholique MercyHK (Miséricorde Hong Kong) afin de développer les sources de financement du groupe et d’offrir une formation professionnelle pour les jeunes délinquants. La boutique affiche beaucoup d’objets religieux. Le plus visible est un portrait du Christ allongé sur un banc, enveloppé dans une couverture, et appelé Le Christ Sans-abri. À côté du portrait est inscrit un verset de l’Évangile (Matthieu 25,35) sur un tableau noir : « Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli. »
Lucia Leung Mei-ling, l’une des fondatrices de MercyHK et gérante de la boutique, explique que le verset évoque l’un des objectifs du groupe. En octobre 2016, elle s’est portée volontaire auprès du père John Wotherspoon des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée. Le prêtre australien est venu à Hong Kong il y a plus de trente ans. En plus de ses visites aux prisonniers et aux malades, il vient en aide aux drogués, aux sans-abris, aux pauvres, aux demandeurs d’asile et aux personnes âgées. Le père Wotherspoon, Lucia Leung et une autre volontaire ont loué plusieurs appartements divisés en dortoirs afin d’offrir un hébergement temporaire aux délinquants, aux sans-abris, aux demandeurs d’asile et aux personnes dans le besoin.

McMercy : une étape pour réintégrer les jeunes

En août 2017, ils ont déménagé les dortoirs dans l’île de Cheung Chau et l’ont appelé le « Mercy Center » (Centre miséricorde). Les charges du groupe MercyHK sont couvertes par des dons irréguliers, c’est pourquoi la nouvelle boutique McMercy a été ouverte afin de créer de nouvelles sources de revenus et d’offrir une formation professionnelle. « Les anciens délinquants ont parfois du mal à se réadapter et à réintégrer la société. Ce n’est pas facile pour eux de trouver du travail. Notre boutique est une étape où ils peuvent apprendre à vivre avec d’autres et à développer des compétences », explique Lucia. Quatre jeunes travaillent déjà à temps partiel pour McMercy. « Ils vivent tous à Cheung Chau, mais ils n’aiment pas aller à l’école et ils traînent parfois dans la rue jusqu’à deux heures du matin. Ils ont été invités à travailler ici. Nous leur fournissons une formation et nous leur apprenons à changer leurs mauvaises habitudes », confie-t-elle.
Les jeunes travaillent à tour de rôle dans la boutique durant deux ou trois heures après les heures de cours. Lucia ajoute qu’ils ont beaucoup changé en deux mois. « Au début, ils ne travaillaient pas sérieusement, mais maintenant, ils prennent des initiatives et ils donnent des conseils pour améliorer la boutique. Ils deviennent responsables. » La boutique catholique cherche à aider les autres ; ainsi, Lucia a déjà autorisé quatre étudiants à y manger en payant leur facture plus tard. Des activités religieuses y sont également organisées, telles des concerts qui ont lieu tous les mois. Lucia dirige aussi le Mercy Center, situé de l’autre côté de l’île. Parmi les résidents, on trouve un couple africain, une mère avec une fille de trois ans, et une personne sans-abri. En aidant les autres, Lucia a remarqué des changements dans sa personnalité. « Avant, j’étais très nerveuse et tenace, mais maintenant, je réfléchis avant d’agir. Je ne me mets pas en colère et je ne me plains pas en cas de problèmes. J’ai appris du père Wotherspoon et des personnes dans le besoin ce que veut dire la parole de Jésus : ‘Ne jugez pas […]. Pardonnez, et vous serez pardonnés.’ (Lc 6, 36) » Lucia ajoute : « La prière est très utile quand vous vous sentez frustrés ou malheureux. Cela vous rapproche de Dieu. »

(Avec Ucanews, Hong Kong)