EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Chine Jiangxi : un évêque "clandestin" et un prêtre "officiel" de l'Eglise catholique ont été remis en liberté

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Chine

Imprimer

Jiangxi : un évêque "clandestin" et un prêtre "officiel" de l'Eglise catholique ont été remis en liberté [ Bulletin EDA n° 319 ]

16/11/2000

A quelques jours d'intervalle, et sans que les deux informations soient liées, un prêtre de l'Eglise "officielle" du diocèse de Nancheng et l'évêque "clandestin" du diocèse de Yujiang ont été relâchés après avoir passé un mois, pour le premier, et six semaines, pour le second, en prison.

Selon une source de l'Eglise catholique en Chine, le P. Thomas You Guojie avait été arrêté fin septembre pour avoir distribué des images des saints de l'Eglise en Chine canonisés à Rome le 1er octobre dernier (4). Les policiers lui avaient intimé l'ordre de retrouver toutes les images déjà distribuées. Le prêtre, qui a déclaré ne pas savoir qu'une telle distribution était interdite, a passé un mois en détention où il a été dûment "informé" des crimes dont, selon la propagande chinoise, se sont rendus coupables, au siècle dernier, les missionnaires étrangers, complices des nations occidentales impérialistes. Le P. Thomas You, qui a été remis en liberté à la fin du mois d'octobre dernier, est le seul prêtre "officiel" actif dans le diocèse de Nancheng.

Agé de 81 ans, Mgr Thomas Zeng Jingmu, évêque "clandestin" du diocèse de Yujiang, un diocèse voisin de celui de Nancheng, a été relâché le 30 octobre. Selon Radio Vatican, qui a rapporté la nouvelle, la police chinoise a donné pour instruction à Mgr Thomas Zeng de ne pas adresser la parole aux étrangers. Il avait été arrêté le 14 septembre dernier, jour où le cardinal Etchegaray arrivait à Pékin pour une visite d'une semaine en Chine, deux semaines avant la canonisation de 120 martyrs de l'Eglise en Chine à Rome (5). Toujours selon Radio Vatican, Mgr Zeng a été détenu en prison à Linchuan, chef-lieu du district où se situe Yujiang. Des membres de l'Association patriotique lui ont rendu visite tous les trois jours pour lui lire les textes de loi régissant la liberté religieuse en Chine. Selon d'autres sources, on est sans nouvelle des deux prêtres arrêtés en même temps que Mgr Zeng, à savoir le P. Deng Hui, vicaire général du diocèse, et le P. Liao Haiqing.

Notes

(4) Au sujet de la canonisations des saints martyrs de Chine et de la controverse à laquelle cet événement a donné lieu, voir le dossier rédigé par le P. Jean Charbonnier, mep, dans le supplément d'EDA 315 ainsi que les dépêches dans EDA 315, 316, 317<br />(5) Voir EDA 316<br />