EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Chine Crise des vocations

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Chine

Imprimer

Crise des vocations [ Bulletin EDA n° 98 ]

01/11/1990

De moins en moins de jeunes gens acceptent de devenir prêtres. Cette année, il n'y a eu aucune admission au grand séminaire du Saint-Esprit à Aberdeen. Dans les années 60, la moyenne annuelle d'admissions était beaucoup plus forte. Il n'y a plus aujourd'hui que 10 séminaristes pour tout le diocèse. La crise, pour préoccupante qu'elle soit, n'aura pourtant pas de conséquences immédiates: la moyenne d'âge des prêtres en fonction aujourd'hui est, en effet, relativement basse puisque la majorité des prêtres locaux ont moins de 40 ans.

Le P. Gabriel Lam, vicaire général et supérieur du grand séminaire, est convaincu que la crise n'est pas une fatalité et que la situation peut changer. Un certain nombre de facteurs expliquent la pénurie actuelle de vocations, dit-il: les attractions de la vie moderne, les familles moins nombreuses, la difficulté des familles chinoises traditionnelles à admettre que leur fils unique ne se marie pas...Pour trouver le moyen d'attirer des candidats au sacerdoce, le P. Lam place beaucoup d'espoir dans la Commission diocésaine des vocations qu'il préside.

Il y a 330 prêtres à Hongkong pour une population de 260 000 catholiques. 40% de ces prêtres sont des Chinois originaires du Territoire.