EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Chine Contrôle des naissances

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Chine

Imprimer

Contrôle des naissances [ Bulletin EDA n° 93 ]

16/08/1990

Shanghai, la plus grande ville de Chine avec ses 12 millions d'habitants, a introduit, à partir du 1er août 1990, une nouvelle législation pour contrôler l'augmentation rapide de sa population.

D'après le journal officiel "Le quotidien du peuple", les couples qui auront un second enfant se verront désormais imposer une amende égale à trois fois leur salaire annuel.

De plus, est supprimée la "permission d'un deuxième enfant" qui, jusqu'ici, était accordée aux fermiers vivant dans les faubourgs de la ville, aux ouvriers des puits de pétrole, ainsi qu'aux frères et enfants des "martyrs de la Révolution".

Les couples formés à la suite d'un second mariage sont autorisés à avoir un enfant, à condition qu'un seul enfant seulement ait été produit par les mariages précédents des deux partenaires.

Les couples appartenant aux minorités nationales et les Chinois de l'étranger vivant à Shanghai doivent, s'ils désirent donner naissance à un second enfant, obtenir la permission préalable du gouvernement.