EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Actualités précédentes

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Actualités précédentes

Les défis d’Imran Khan à la tête du Pakistan

Pakistan 15/08/2018
Les défis d’Imran Khan à la tête du Pakistan

  L’ancienne gloire du cricket Imran Khan, vainqueur du scrutin législatif du 25 juillet, s’apprête à prendre la tête d’une nation tourmentée. Ce lundi, les 342 députés fraîchement élus de la nouvelle Assemblée nationale se sont réunis pour la première fois à Islamabad. Ils nommeront en fin de semaine le prochain Premier ministre du Pakistan, dont la cérémonie d’investiture se déroulera le 18 août. À 65 ans, Imran Khan sacre ainsi un parcours politique hors du commun. Il lui aura aussi fallu d’âpres négociations pour rallier à son parti du Mouvement du Pakistan pour la justice (PTI) la majorité des députés, afin de former un gouvernement de coalition. Et l’homme, qui jure « de diriger le pays comme cela n’a jamais été fait par le passé », se retrouve aujourd’hui face à des défis colossaux.

Caritas Bangladesh : des formations pour sortir de la pauvreté

Bangladesh 14/08/2018
Caritas Bangladesh : des formations pour sortir de la pauvreté

  Au Bangladesh, face à la montée du chômage, des projets professionnels lancés par Caritas permettent d’aider les élèves en décrochage scolaire, les paysans sans terre et les personnes marginalisées à trouver du travail face à la montée du chômage. Ainsi, Momita, 27 ans, et Proshenjit, 20 ans, ont pu trouver du travail grâce aux formations techniques fournies par l’organisation catholique. Sur 160 millions d’habitants, un quart de la population bangladaise est en situation de pauvreté. Près de la moitié d’entre eux vit avec moins d’1,25 dollar par jour et le pays comptait, en 2016-2017, 48,28 millions de demandeurs d’emploi.

73 ans après Hiroshima et Nagasaki, les Japonais lancent un appel

Japon 14/08/2018
73 ans après Hiroshima et Nagasaki, les Japonais lancent un appel

  73 ans après Hiroshima et Nagasaki, les Japonais continuent de lancer un appel pour un monde sans armes nucléaires. Les célébrations en mémoire des victimes ont rassemblé chrétiens, shintoïstes et bouddhistes dès le 6 août au matin pour une prière commune. L’évêque d’Hiroshima a assuré ceux qui agissent pour la paix de sa prière et de sa gratitude. L’évêque a également salué le Traité pour l’interdiction des armes nucléaires des Nations Unies, approuvé le 6 août. De son côté, le maire d’Hiroshima a dénoncé la dissuasion nucléaire comme « instable et dangereuse ».

Deux prêtres catholiques renvoyés par les autorités chinoises

Chine 10/08/2018
Deux prêtres catholiques renvoyés par les autorités chinoises

  Le comité municipal pour les Affaires religieuses et ethniques de Tianshui, dans la province de Gansu dans le nord-ouest du pays, ont demandé le renvoi de deux prêtres catholiques de l’Église souterraine du diocèse de Tianshui. Les autorités accusent les prêtres d’avoir organisé un camp d’été pour un groupe de jeunes en 2017.

30 ans après, les Birmans commémorent le soulèvement de 1988

Birmanie / Myanmar 10/08/2018
30 ans après, les Birmans commémorent le soulèvement de 1988

  Le 8 août 1988, l’armée réprimait violemment un soulèvement étudiant réclamant la démocratie après 26 années de dictature du général Ne Win, entraînant plusieurs milliers de morts. Trente ans après, du 6 au 8 août, les Birmans ont commémoré l’évènement, également connu comme le « soulèvement 8888 », dans plusieurs villes à travers le pays. Malgré l’arrivée au pouvoir de la Ligue nationale pour la Démocratie (NLD) et de la conseillère Aung San Suu Kyi en 2015, l’armée birmane joue toujours un rôle influent au sein du gouvernement.

Le parlement indien restaure une loi pour protéger les Dalits

Inde 10/08/2018
Le parlement indien restaure une loi pour protéger les Dalits

  Le 6 août, le gouvernement indien a décidé, à l’initiative du premier ministre Narendra Modi et de son parti, le Bharatiya Janata Party (BJP), de restaurer une loi afin d’assurer la protection des Dalits (intouchables) et des populations indigènes contre les persécutions. La décision survient quelques mois seulement après l'allègement de la loi par le BJP. Alors que les élections nationales approchent, beaucoup estiment qu’il s’agit d’une manœuvre du gouvernement Modi pour élargir son électorat.

Sécurité routière : Dhaka paralysée par les manifestations

Bangladesh 09/08/2018
Sécurité routière : Dhaka paralysée par les manifestations

  Les manifestations se poursuivent à Dhaka, la capitale bangladaise, après la mort de deux étudiants dans la capitale, le 29 juillet, percutés par un automobiliste sans permis. Depuis début 2018, près de trois mille personnes sont mortes sur les routes au Bangladesh. À travers le pays, on compte 3,2 millions de véhicules mais seulement 2,5 millions d'automobilistes détenant un permis de conduire. Depuis huit jours, des milliers d’étudiants paralysent la capitale en protestation contre la situation. 

Les hôpitaux catholiques auprès des victimes du séisme

Indonésie 09/08/2018
Les hôpitaux catholiques auprès des victimes du séisme

  Suite au séisme du dimanche 5 août, de magnitude 6,9, qui a frappé l’île de Lombok près de Bali, dans le Nusa Tenggara Occidental, le bilan s’élève à 164 morts et plus de 156 000 personnes évacuées. Les hôpitaux catholiques indonésiens ont envoyé des infirmières et du matériel médical afin de venir en aide aux victimes, tandis que plusieurs milliers de personnes attendent d’être évacuées.

Le foyer catholique de Goa continue de rayonner en Asie

Inde 09/08/2018
Le foyer catholique de Goa continue de rayonner en Asie

  L’État de Goa, l’ancienne colonie portugaise sur la côte ouest de l’Inde, continue, comme l’État du Kerala dans le sud du pays, d’envoyer des missionnaires pour renforcer la foi catholique dans la région et dans d’autres pays. Goa compte près de 500 000 catholiques sur une population d’1,8 million d’habitants. Aujourd’hui, de nombreux évêques et cardinaux à travers l’Inde et le Pakistan en sont originaires, dont Mgr Coutts, né à Aldona, un village du nord de Goa.

Un raid contre des églises provoque la colère des chrétiens à Pékin

Chine 27/07/2018
Un raid contre des églises provoque la colère des chrétiens à Pékin

  Suite à un raid de police contre des temples protestants et une église catholique à Pékin, un groupe de congrégations protestantes a décidé d’écrire aux autorités municipales de la capitale chinoise : « Vous nous considérez comme une menace, une erreur à corriger. Mais c’est faux, nous voulons contribuer au bien-être de la nation comme tout le monde. » Les autorités avaient ordonné de dresser une liste des lieux de culte afin de fermer les églises non enregistrées.

Prix Ramon Magsaysay : les lauréats du « Nobel » asiatique

Philippines 27/07/2018
Prix Ramon Magsaysay : les lauréats du « Nobel » asiatique

  Les lauréats 2 018 du prix Ramon Magsaysay, considéré comme le « Prix Nobel asiatique », ont « joué un rôle clé en améliorant de nombreuses vies et en transformant la société », a déclaré Carmencita Abella, présidente de la fondation Ramon Magsaysay, lors de l’annonce des lauréats, le 26 juillet à Manille. Parmi eux, un survivant des « champs de la mort » cambodgiens, un psychiatre indien ou encore une laïque est-timoraise. Les prix leur seront remis le 31 août, au Centre culturel de la capitale philippine.

Esclavage moderne : 592 000 ouvriers concernés au Bangladesh

Bangladesh 26/07/2018
Esclavage moderne : 592 000 ouvriers concernés au Bangladesh

  Le rapport mondial 2 018 sur l’esclavage (Global Slavery Index), publié par la fondation australienne Walk-Free le 19 juillet, indique qu’au moins 592 000 personnes vivent au Bangladesh dans des conditions s’apparentant à de l’esclavage moderne. Le rapport classe le pays au 92e rang sur 167, et à la 19e place sur 28 pays de la région Asie-Pacifique. Il dénonce notamment les bas revenus et les conditions de travail dangereuses que subissent beaucoup d’ouvriers.

Maternité, guerre et solitude : l’anime Maquia s’attaque au mal japonais

Japon 26/07/2018
Maternité, guerre et solitude : l’anime Maquia s’attaque au mal japonais

  L’écrivain Mari Okada, confinée chez elle durant des années et harcelée par ses camarades de classe, a réalisé son premier film d’animation avec Maquia, sorti au Japon le 24 février 2018. Ancienne « hikikomori » (un terme japonais désignant les adolescents enfermés dans une dépendance technologique), l’auteur veut aborder la solitude des jeunes Japonais. Son travail explore le drame de la société japonaise moderne, vieillissante et de plus en plus militariste. Mais avec une espérance : un retour de la maternité dans le pays.

Hong-Kong : Les délinquants repartent à zéro sur l'île de Cheung Chau

Chine 26/07/2018
Hong-Kong : Les délinquants repartent à zéro sur l'île de Cheung Chau

  Le groupe catholique MercyHK (Miséricorde Hong-Kong) s’est donné une double mission : offrir aux jeunes délinquants une formation professionnelle tout en collectant des fonds pour son travail. C’est ainsi que Lucia Leung Mei-ling a fondé la boutique de snacks McMercy dans l’île de Cheung Chau avec le père John Wotherspoon, un missionnaire australien vivant à Hong-Kong depuis trente ans. Le groupe MercyHK a également fondé le Mercy Center de l’autre côté de l’île, pour accueillir les personnes dans le besoin.

Les producteurs indonésiens d’huile de palme inquiet de la chute des prix

Indonésie 25/07/2018
Les producteurs indonésiens d’huile de palme inquiet de la chute des prix

  Les producteurs d’huile de palme de l’archipel indonésien sont particulièrement inquiets face à la chute du cours de la noix de palme, qui est passé de 0,15 dollar à un centime le kilo en seulement quelques mois, suite à la baisse de la demande internationale. Le pays compte près de cinq millions de producteurs d’huile de palme, et tous sont sévèrement touchés par la situation. Le gouvernement doit justement voter un projet de loi concernant la stabilité des prix du marché de l’huile de palme.

Sanamxay : 1 300 familles sans abri suite à l’effondrement d’un barrage

Laos 25/07/2018
Sanamxay : 1 300 familles sans abri suite à l’effondrement d’un barrage

  Selon KPL (Laos News Agency), l’agence de presse officielle laotienne, l’effondrement d’un barrage hydroélectrique a provoqué, lundi 23 juillet, la mort de plusieurs personnes et l'évacuation de plus de 1 300 familles, soit 6 600 personnes, qui se retrouvent sans abri. Près de cinq milliards de mètres cube d'eau ont été relâchés, et plusieurs centaines de personnes sont toujours portées disparues suite aux inondations. Les autorités locales ont lancé un appel aux dons pour venir en aide aux victimes de la catastrophe.

Mgr Figaredo, pasteur des anciens Khmers Rouges convertis

Cambodge 25/07/2018
Mgr Figaredo, pasteur des anciens Khmers Rouges convertis

  Mgr Enrique Figaredo (photo), un missionnaire jésuite espagnol arrivé au service des blessés cambodgiens à la fin des années 1980, s’est longtemps occupé des anciens Khmers Rouges convertis ou repentis. Le prêtre, préfet apostolique de Battambang depuis 2000, est également surnommé « l’évêque des chaises roulantes » pour son service auprès des Cambodgiens mutilés après la guerre. Il rapporte le témoignage des anciens membres du régime meurtrier de Pol Pot, dont certains sont arrivés jusque dans sa paroisse : « Beaucoup d’entre eux sont heureux d’avoir pu se libérer de leur passé. »

Les chrétiens célèbrent une journée de prière pour les martyrs indiens

Inde 24/07/2018
Les chrétiens célèbrent une journée de prière pour les martyrs indiens

  Le groupe Persecution Relief, une organisation œcuménique de défense des chrétiens indiens, a lancé l’année dernière la journée des martyrs chrétiens en Inde, afin de prier pour les chrétiens victimes de la persécution hindoue, en particulier dans le nord-est du pays. La deuxième édition de l’évènement a eu lieu le dimanche 22 juillet et a rassemblé plusieurs communautés chrétiennes, dont la plupart des diocèses de l’État de Madhya Pradesh. Les chrétiens représentent environ 2,3 % de la population indienne. 

Hué : Un nouvel incendie criminel sur les terres du monastère de Thien An

Vietnam 24/07/2018
Hué : Un nouvel incendie criminel sur les terres du monastère de Thien An

  Le 7 juillet, cinq hectares de forêt appartenant au monastère bénédictin de Thien An ont brûlé dans un incendie criminel, provoqué par la police locale. Depuis au moins vingt ans, les autorités tentent de saisir illégalement les terres du monastère pour y développer une station touristique gérée par une agence de voyages. Ces derniers mois, cinq incendies criminels ont été provoqués, depuis le 4 mars. Le dernier, celui du 7 juillet, était le pire des cinq. Leur objectif est de brûler la forêt et d’y replanter des arbres afin de revendiquer la propriété du terrain.

Le groupe bouddhiste Ma Ba Tha à nouveau interdit en Birmanie

Birmanie / Myanmar 24/07/2018
Le groupe bouddhiste Ma Ba Tha à nouveau interdit en Birmanie

  Le 20 juillet, le comité de la Sangha Maha Nayaka, la plus haute instance bouddhiste dans le pays, a ordonné au groupe Buddha Dhamma Parahita, anciennement connu sous le nom de Ma Ba Tha, de mettre fin à ses activités dans le pays durant 45 jours. Le groupe avait déjà subi une interdiction semblable en mai 2017. Le groupe extrémiste bouddhiste est accusé de exacerbent des discours haineux qui répandent les sentiments antimusulmans dans le pays. L'un des membres du groupe, Ashin Wirathu (photo), un moine influent, a soutenu l'adoption de lois raciales et religieuses votées en 2015,  avant la victoire du parti NLD d'Aung San Suu Kyi lors des élections de novembre 2015.

Actions sur le document