EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Actualités précédentes

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Actualités précédentes

Le procès du "screening": un premier jugement défavorable aux boat-people

01/10/1990

  En février dernier, la Haute Cour de justice de Hongkong avait reçu la plainte d'un demandeur d'asile vietnamien, puis de six autres, qui avaient été classés migrants illégaux. Ils mettaient en cause la validité de la procédure de "screening" (tri) qui leur avait été appliquée et qui, en dernier ressort, leur avait refusé la qualité de réfugié. La Cour d'appel vient, sur un point précis, mais cependant subsidiaire, de confirmer un jugement de la cour défavorable à la partie civile (30).

Boat-people de Hongkong: accord sur un rapatriement volontaire de non-volontaires

01/10/1990

  Plus les méthodes sont brutales, plus les termes qui les désignent doivent être choisis. C'est ainsi que le rapatriement forcé de 51 boat-people, le 13 décembre 1989, avait été qualifié de "rapatriement non volontaireL'accord conclu, le 22 septembre 1990, à Hanoï, entre le Vietnam, la Grande-Bretagne, Hongkong et le Haut-commissariat aux Réfugiés, pour un programme de rapatriement au rythme de 1000 boat-people par mois, portera sur une nouvelle catégorie de réfugiés: "ceux qui, bien que non volontaires pour le rapatriement, ne s'y opposent pas" (26). Certaines déclarations parlent aussi de "non-volontaires consentants

Grève de la faim dans un camp de réfugiés à Hongkong

16/09/1990

  Dans le camp de Whitehead à Hongkong, un groupe de 13 boat people vietnamiens a, le 31 août dernier, entamé une grève de la faim après que le statut de réfugié politique leur eut été refusé par le service d'immigration, refus confirmé ensuite par la chambre d'appel. Tous les 13 ont appartenu à l'armée vietnamienne de l'ancien régime. Dans une lettre envoyée au Haut-commissariat aux Réfugiés, ils affirment que tout leur passé, avant et après le changement de régime de 1975, témoigne du bien-fondé de leur demande d'asile pour eux et leurs familles. Tous ont subi des peines d'emprisonnement ou de rééducation après la guerre. A leur sortie des camps ou des prisons, ils furent privés de cartes de résidence, et par suite, du droit de voter et de s'approvisionner en vivres et médicaments dans les magasins d'Etat. Certains ont été envoyés en "zone d'économie nouvelle" dont ils durent s'échapper comme beaucoup d'autres. Ce groupe de réfugiés était arrivé à Hongkong au cours de l'année 1988.

Un collège islamique

01/09/1990

  C'est le chef musulman du Tadjikistan, Etat d'Asie centrale de la région du Pamir, qui l'annonce: le premier collège islamique à y être ouvert accueillera tout d'abord quelque 25 étudiants, mais leur nombre pourra rapidement être quadruplé. En même temps, dans trois districts différents seront inaugurées des écoles coraniques pour adultes.

Rapatriements au compte-gouttes

01/09/1990

  Prévu de longue date - depuis le départ des troupes soviétiques - tant par les autorités pakistanaises que par le Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (1), le plan de rapatriement de ceux qui ont trouvé asile dans les provinces frontalières du Pakistan a bien du mal à se mettre en route, en dépit des avantages proposés aux volontaires. Les Nations Unies ont prévu un budget de quelque 900 millions de francs, pour qu'au passage de la frontière chaque rapatrié reçoive une allocation correspondant à 750 F et un chargement de 300kg de blé pour l'aider à se réinstaller dans son pays. Les volontaires ne sont pas encore très nombreux, mais les fonctionnaires internationaux pensent qu'une campagne d'information bien menée dans les camps pourrait avoir les meilleurs effets.

Assemblée générale de la FABC

01/08/1990

  Le 1er juillet, s'est ouverte, près de Bandung, dans l'île de Java, en Indonésie, la 5ème assemblée générale de la Fédération des Conférences épiscopales asiatiques (18).

Les évêques de Malaisie-Singapour en visite "ad limina"

16/07/1990

  C'est le 16 juin 1990 que les 8 évêques de Malaisie-Singapour ont rencontré le pape Jean Paul II à Rome. Celui-ci leur a déclaré que la liberté religieuse était inséparable des droits de l'homme et en était même "l'un des piliers".

L'Assemblée générale de la FABC

16/07/1990

  Le diocèse de Bandung, en Indonésie, devient en cette mi-juillet, le point d'attraction de l'Eglise catholique en Asie. Du 17 au 27 doit en effet s'y tenir l'assemblée générale de la Fédération des conférences épiscopales d'Asie (FABC) (13).

Rapatriement forcé des boat-people: un sursis ?

16/07/1990

  Selon les déclarations du secrétaire d'Etat à la sécurité de Hongkong, Mr Alistair Asprey, le Vietnam vient d'accepter le rapatriement non volontaire d'un groupe d'environ 200 boat-people, actuellement pensionnaires du camp de détention de Nei Kwu Chau à Hei Ling Chau. La plupart des 733 boat-people placés dans ce camp sont arrivés cette année et 385 d'entre eux ont été classés dans la catégorie des "migrants illégaux", à l'issue d'une interview qui n'a pas duré plus de 45 minutes, comme l'a fait remarquer le porte parole de l'association oecuménique "Refugee Concern Hongkong".

Vers une "décennie de l'Unité de l'Eglise en Asie" ?

01/07/1990

  Dès le début de sa 9ème assemnblée générale, qui s'est déroulée du 5 au 13 juin 1990 à Quezon City, la Conférence chrétienne d'Asie a lancé un appel pour une plus grande coopération entre Eglises, et pour un témoignage oecuménique au service des pauvres.

Un projet de législation religieuse peu satisfaisant.

Vietnam 16/03/1991

  Le 12 septembre 1990, à Hô Chi Minh-Ville, M. Nguyên Van Ngoc, adjoint au responsable du Bureau des affaires religieuses, a exposé le contenu d'un projet pour une nouvelle législation religieuse. Les quelques membres du Comité d'union des catholiques et les cadres politiques qui formaient son auditoire restreint ont été, si l'on en croit les réactions rapportées par eux-mêmes, cruellement désappointés. Ils étaient pourtant ceux qui souhaitaient le plus vivement ce nouveau code et qui s'en étaient fait les plus fervents zélateurs depuis déjà quelques années.

Mgr Nguyên Minh Nhât a des ennuis

Vietnam 01/03/1991

  Comme il l'a lui-même signalé dans l'interview accordée à "Eglises d'Asie" (9), Mgr Nguyên Minh Nhât, évêque de Xuân Lôc, dès avant son dernier voyage à Rome et en France, avait déjà prévu, pour son retour, l'organisation des fêtes du 25ème anniversaire de son diocèse. Peu après son retour au Vietnam, il recevait des autorités une lettre officielle lui permettant d'organiser ces fêtes dans le sanctuaire marial de Bai Dâu, comme il l'avait demandé. Mais cette autorisation limitait à 2 000 le nombre de chrétiens pouvant participer aux cérémonies. Ce genre de restriction serait habituel de la part des autorités. Dans ce cas-là, on se contente, d'habitude, d'envoyer 2 000 invitations, laissant aux autorités, si elles le veulent, le soin de barrer la route à ceux qui viendraient sans invitation.

Kontum: arrestation de 7 catéchistes

Vietnam 01/02/1991

  "Eglises d'Asie" (19) a déjà signalé la répression policière qui a commencé à s'exercer au milieu de l'année 1990 sur les chrétiens protestants des provinces des hauts plateaux du Centre-Vietnam. En particulier, 24 responsables protestants de la minorité des Jeh ont été arrêtés à cette époque, à Dak Lai, dans la province de Gia Lai-Kontum.

De l'utilité sociale des religions.

Vietnam 01/02/1991

  Les 9 et 10 novembre 1990, au moment où la délégation du Saint-Siège conduite par Mgr Etchegaray visitait la ville de Huê, le Bureau des Affaires religieuses convoquait un groupe d'évêques et leur faisait une déclaration dont l'essentiel a été rapporté par des sources romaines (16). Il y est affirmé que "le Parti et l'Etat reconnaissent le rôle des religions pour le maintien et le progrès de la vie morale des citoyens dans la société

Annonce de la construction d'une basilique au Cap St Jacques.

Vietnam 16/01/1991

  Depuis Rome où il effectuait sa visite "ad limina", Mgr Nguyen Minh Nhât, évêque de Xuân Lôc et président de la Conférence épiscopale du Vietnam, a envoyé une lettre aux catholiques vietnamiens de la diaspora originaires de son diocèse (17). Il y annonce son intention d'élever une église-basilique au Centre de pélerinage marial de Bay Dâu, dans la région de Vung Tau (Cap Saint Jacques), réalisation destinée à marquer le 25ème anniversaire de la fondation du diocèse. Les frais de construction seront assurés grâce à la contribution des fidèles présents dans son diocèse et à celle de tous les catholiques originaires de ce diocèse, sans doute, des dizaines de milliers, aujourd'hui dispersés aux quatre coins du monde.

Pas de messe de minuit pour les catholiques de Hanoï

Vietnam 16/01/1991

  Dans la nuit de Noël, peu de temps après minuit, les autorités de Hanoï ont fait savoir que la messe de minuit n'aurait pas lieu. Les raisons de cette interdiction n'ont pas été éclaircies. On ne connaît pas le point de vue des autorités religieuses qui n'ont pu être contactées.

Des prêtres vietnamiens visitent leurs compatriotes au Cambodge.

Vietnam 16/01/1991

  Du 7 au 10 novembre 1990, 15 prêtres vietnamiens ont effectué un voyage au Cambodge pendant lequel ils ont rendu visite à la communauté de catholiques vietnamiens de Vat Champa, à 12 km au sud de Phnom Penh. Ce voyage était organisé par le Comité d'union des catholiques patriotes de Hô Chi Minh-Ville. Au mois de juillet 1989, un prêtre venu du Vietnam s'était déjà rendu auprès cette communauté.

Handicapés: appel à la solidarité nationale

Vietnam 16/01/1991

  Mgr Nguyen Van Binh vient récemment d'offrir une somme de 6 600 dollars destinée à la construction d'une maison pour un invalide de guerre. Cette maison a été édifiée sur un terrain appartenant au diocèse de Hô Chi Minh-Ville, par de jeunes volontaires catholiques.

FIDELITE ET ESPERANCE Une interview de Mgr Nguyen Minh Nhât, évêque de Xuân Lôc, président de la Conférence épiscopale du Vietnam

Vietnam 16/12/1990

  Depuis un an, monseigneur, vous présidez la Conférence épiscopale. Pouvez-vous nous parler de son fonctionnement et, éventuellement, des difficultés que vous rencontrez ?

Pas de privilèges, la liberté seulement !

Vietnam 01/12/1990

  Le 24 novembre 1990, le jour de la fête des 117 martyrs du Vietnam, le pape Jean Paul II, devant les 21 évêques vietnamiens présents à Rome, s'est félicité du dialogue qui s'est instauré entre le Saint-Siège et la République du Vietnam à l'occasion du récent voyage à Hanoï d'une délégation romaine. Rendant compte des résultats de cette même visite, le cardinal Etchegaray avait parlé d'un "timide printemps" après un hiver rigoureux.

Actions sur le document