EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Actualités précédentes

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Actualités précédentes

Droits des tribus

Bangladesh 01/11/1990

  Depuis quelque temps le gouvernement s'intéresse au sort des tribus, constate M. Promode Mankin, directeur de la "Caritas" pour la région de Mymensingh. Il se réjouit de voir que ses efforts commencent à porter fruit. Président de l'Association pour le soutien aux membres des minorités ethniques, M. Promode Mankin a été appelé à faire partie du tout nouveau "Bureau des Affaires spéciales" créé par les autorités pour aider les tribus à résoudre leurs problèmes et à améliorer leur condition. Il cite notamment l'exemple d'une restitution de terrain - une trentaine d'hectares - opérée par le gouvernement à la requête de plusieurs groupes de défense des droits de l'homme : c'est au mois de juin 1990 qu'eut lieu leur intervention; en juillet, une délégation conduite par M. Mankin rencontrait le président Ershad pour lui exposer le cas et le remercier de l'attention qu'il porte aux droits des minorités ethniques. En octobre, l'affaire était réglée.

Exercices oecuméniques

Bangladesh 16/09/1990

  Le diocèse de Mymensingh, dont le siège épiscopal, près de Nasirabad, se situe à 125 km au nord de Dacca, s'est distingué durant le mois d'août 1990 par ses efforts pour amener les différentes familles chrétiennes à mieux se comprendre et à travailler ensemble. Il a suivi en cela l'exemple de la capitale (1).

Femmes victimes

Bangladesh 01/09/1990

  On sait que l'industrie du vêtement, au Bangladesh, est l'une des plus florissantes du pays, et qu'elle constitue une de ses principales sources de devises étrangères. Trop souvent on ignore à quel prix pour celles - la main-d'oeuvre y est essentiellement féminine - qui y sont employées. Les ouvrières y sont réduites en effet à une sorte de servage ; c'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par le Comité de coordination pour les droits de l'homme au Bangladesh, qui regroupe une trentaine d'organisations non gouvernementales présentes dans le pays. Son directeur, M. Philip Gain, en a livré dernièrement les résultats, montrant que les quelque 300 000 travailleuses réparties dans les 750 établissements relevant de cette industrie forment probablement une des catégories de personnes les plus exploitées.

Entre l'interdiction et la réautorisation du Nouveau Testament

Bangladesh 16/08/1990

  "Pourvu que ça dure !" aurait-on pu dire lorsque la version populaire du Nouveau Testament, interdite en mars 1990 parce qu'elle avait trop de succès en certains milieux musulmans, avait été réautorisée le mois suivant devant les protestations des chrétiens (1).

Actions sur le document