EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Actualités précédentes

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Actualités précédentes

"Non à la haine"

Sri Lanka 16/12/1990

  "Guérissons la haine qui s'est introduite dans nos communautés".

L'Eglise et l'Etat unis contre la drogue

Sri Lanka 01/12/1990

  A Negombo, dans les faubourgs de Colombo, les services diocésains de lutte contre la drogue, ont, avec la participation des autorités civiles, organisé, en septembre dernier, une marche à laquelle ont participé quelque 1 200 étudiants. Cette manifestation entrait dans le cadre d'une campagne organisée par le gouvernement afin d'attirer l'attention du public sur les dangers de la drogue et les problèmes sociaux que son abus peut engendrer. En même temps, une école publique présentait une exposition destinée à mettre en lumière l'esclavage des drogués: plus de 10 000 visiteurs y sont venus. On y décrivait aussi le travail accompli par le diocèse dans ce domaine.

Une situation désastreuse

Sri Lanka 01/10/1990

  Horreur et confusion caractérisent la situation dans la région de Jaffna, au nord du pays (12). Poussées par la peur et la misère, les populations se lancent sur les routes, espérant trouver autre part un abri moins précaire : on estime actuellement à 1 million les personnes qui ont quitté leurs lieux habituels de résidence. Partout il y a absence d'électricité, pénurie de carburant, manque de soins médicaux, tandis que l'approvisionnement, en nourriture surtout, est quasi inexistant. Le Bureau des secours d'urgence du Conseil oecuménique des Eglises à Genève a reçu de cette région un déchirant appel à l'aide, dont il ne sait comment elle pourrait être acheminée là où les besoins sont les plus grands.

Que de plaies à panser !

Sri Lanka 16/09/1990

  La Commission pour la Paix, la justice et le développement, au diocèse de Jaffna, durement frappé par la guerre civile qui sévit dans les régions tamoules du nord et de l'est du pays, s'est émue des récentes actions guerrières menées dans la région par les troupes gouvernementales contre les réduits où se sont enfermés les rebelles. Après analyse de la situation, elle a pris l'initiative d'envoyer à son tour une lettre au président Ranasinghe Premadasa, mais en se plaçant sous un angle différent de celui adopté par le groupe de chrétiens qui, récemment, avait ressorti une ancienne proposition de fédéralisation (9).

Une solution fédérale ?

Sri Lanka 16/08/1990

  Est-ce un effet de l'appel du 12 juillet 1990, lancé par Mgr Peiris au nom de la Commission "Justice et paix" srilankaise (4) ? Voici qu'à leur tour, des personnalités du diocèse de Jaffna interviennent pour que les combattants arrêtent les hostilités et se donnent un temps de réflexion. Avec la bénédiction de leur évêque, Mgr J.B. Deogupillai, elles ont adressé, dès le 15 juillet, un pressant message au président Premadasa, pour qu'une trève soit conclue au plus tôt entre l'armée nationale et les "Tigres" insurgés, pour épargner les vies humaines et faire cesser cette "furieuse guerre où les droits fondamentaux de l'homme, tels qu'ils sont reconnus par la loi, ne sont pas plus respectés d'un côté que de l'autre

Prostitution enfantine

Sri Lanka 01/08/1990

  Elle atteint des proportions monstrueuses dans le pays. C'est du moins ce qu'affirmait Mme Maureen Seneviratne, au cours d'une conférence internationale à laquelle elle participait, en mai 1990, à Chiang Mai, en Thaïlande. Membre d'un comité national où se retrouvent des représentants de plusieurs organisations non-gouvernementales, elle a rassemblé, au cours d'une enquête, une documentation détaillée sur la prostitution des jeunes garçons au Sri Lanka. Et elle s'est aperçue qu'il n'existe, dans le pays, aucune organisation gouvernementale spécialisée dans la lutte contre la prostitution enfantine ou s'occupant des victimes des pédophiles étrangers de passage. Selon elle, la violence qui sévit dans l'île depuis 6 ans ne les empêche pas d'y venir comme "touristes-du-sexe". Et elle cite la popularité dont jouit auprès d'eux la région de Hikkaduwa, dans le sud. "A l'ouest et au sud du pays, dit-elle, des villages entiers sont affectés. On y assiste à la désintégration de la société et de l'environnementNagombo, sur la côte ouest, à quelques kilomètres de l'aéroport international de Colombo, a vu surgir une chaîne d'hôtels et de maisons d'accueil destinée au tourisme du sexe.

Plaidoyer pour un cessez-le-feu

Sri Lanka 01/08/1990

  A ce moment critique de leur histoire, les chrétiens du Sri Lanka "doivent se faire entendre, et plus que jamais, sinon leur silence sera interprété comme apathie et faiblesseC'est Mgr Raymond Peiris, président de la Commission "Justice et paix" de la Conférence épiscopale, qui lance cet appel.

Pourquoi le succès des fondamentalistes ?

Sri Lanka 16/07/1990

  Au Sri Lanka comme en d'autres pays d'Asie, la poussée des sectes fondamentalistes inquiète et certains se demandent pourquoi elles rencontrent un tel succès chez les catholiques.

Encore la Charia!

Pakistan 16/03/1991

  Les évêques catholiques et ceux de l'Eglise du Pakistan (protestants) sont une fois de plus (8) intervenus auprès du premier ministre, M. Nawaz Sharif, pour lui demander que soit modifié le projet de loi visant à imposer la Charia à tous les Pakistanais. S'il est voté sous sa forme actuelle, il ira contre les intérêts des minorités religieuses, disent les leaders chrétiens.

Collaborer au recensement

Pakistan 16/03/1991

  L'Association des jeunes catholiques du diocèse de Multan demande à ceux-ci de participer activement au travail de recensement qui doit être fait cette année. Il faut, disent-ils, s'assurer que la population chrétienne est recensée de manière aussi exacte que possible.

"Le Pakistan est aussi à nous"

Pakistan 16/03/1991

  "Une chrétienne en colère": c'est ainsi que M. Abdul Qadir Hasan, chroniqueur au journal "Jang", le journal urdu le plus lu du Pakistan, présente une lettre envoyée à la rédaction par une "soeur chrétienne".

Les chrétiens et la guerre du Moyen-Orient

Pakistan 01/02/1991

  Avec le début de la guerre au Moyen-Orient, les sentiments antichrétiens reviennent à la surface (8).

Noël en terre d'islam

Pakistan 16/01/1991

  Jésus est un prophète hautement respecté par l'islam. Il est donc facile pour les chrétiens d'inviter leurs frères musulmans à célébrer Noël avec eux. Ceux-ci vénèrent aussi Marie, la Vierge Mère de Jésus. Ce qui explique la popularité dont jouit la fête de la Nativité dans le pays.

Droits de l'homme, droits de l'enfant

Pakistan 16/01/1991

  Pour marquer la journée des droits de l'homme du 14 décembre 1990, musulmans et chrétiens ont tenu plusieurs assemblées à travers le pays.

Les chrétiens et la loi islamique

Pakistan 01/01/1991

  "Un système juridique qui n'autorise pas de recours est une tyrannie". Telle est la teneur de la lettre envoyée par les responsables des Eglises catholique et protestante au nouveau premier ministre, le 4 décembre 1990. Ils expriment ainsi leur inquiétude au sujet du projet de loi visant à imposer la Charia comme base du système judiciaire pakistanais (11). Ce projet a déjà été approuvé par le Sénat, où les chrétiens ne sont pas représentés.

Qui blasphème mourra

Pakistan 16/12/1990

  La commission "Justice et paix" des religieux du Pakistan s'inquiète. Un tribunal fédéral vient en effet de décider que la peine de mort doit être appliquée dans tous les cas de "blasphèmes contre le Prophète".

L'Eglise fait le point sur la situation politique

Pakistan 16/12/1990

  Le 8 novembre 1990, à Faisalabad, évêques et supérieurs religieux du Pakistan ont fait le point sur la situation politique dans le pays.

Boucs émissaires...

Pakistan 01/12/1990

  25 000 personnes sont descendues dans la rue à Faisalabad le 21 novembre 1990. Les écoles ont été fermées et les syndicats ont appelé à la grève générale le même jour. Il s'agissait de réagir contre la profanation de l'église catholique St-Jean par des étudiants musulmans, le 10 novembre, à Peshawar. Ceux-ci protestaient ainsi contre les événements d'Ayodhia, en Inde, où des fondamentalistes hindous avaient tenté de détruire une mosquée qui, selon eux, aurait été construite sur le site d'un temple hindou ancien (8).

4 chrétiens dans le nouveau parlement

Pakistan 16/11/1990

  Deux protestants et deux catholiques ont été élus à la nouvelle Assemblée nationale. La loi électorale pakistanaise ne permet pas aux chrétiens d'être membres du corps électoral ordinaire. Cependant, ils peuvent choisir quatre députés à l'intérieur de leur communauté.

Animateurs de "Caritas" à l'écart de la campagne électorale

Pakistan 16/10/1990

  Lors des dernières élections, en 1988, les trois candidats qui avaient été soutenus par la "Caritas Pakistan" avaient enlevé leur siège avec une confortable majorité. Or, la "Caritas", sur le plan national, dépend de la Commission mise sur pied par la Conférence épiscopale pour la paix, la justice et le développement. Entre-temps, les évêques ont décidé d'interdire de candidature non seulement le clergé, d'une manière absolue, mais aussi les membres du personnel d'Eglise, à moins qu'ils n'aient reçu le "nihil obstat" de l'évêché (28).

Actions sur le document