EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Actualités précédentes

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Actualités précédentes

L'Eglise "officielle" s'aligne sur le Parti pour approuver la répression

Chine 16/04/1991

  Mgr Joseph Zong Huaide, président du Collège des évêques, de la Commission administrative de l'Eglise catholique, et de l'Association patriotique, vient de se prononcer résolument en faveur des mesures répressives adoptées par les autorités à l'encontre de leaders de l'Eglise clandestine (1). Sa prise de position est consécutive au sévère avertissement lancé par M. Jiang Zemin, secrétaire général du Parti, aux dirigeants des grandes religions (2).

La construction du complexe d'Iranawila est abandonnée

Sri Lanka 01/03/1992

  Mgr Frank Marcus Fernando, évêque de Chilaw, vient d'écrire au président Premadasa pour le remercier d'avoir pris en considération les demandes faites à plusieurs reprises par lui-même, ainsi que par les prêtres et laïcs de son diocèse au sujet du projet de construction d'un complexe hôtelier à usage touristique dans le village d'Iranawila, à une centaine de kilomètres au nord de Colombo (21).

A la suite de leur évêque, des prêtres protestent contre un projet touristique

Sri Lanka 16/02/1992

  Après les protestations émises par leur évêque (8), puis par l'archevêque de Colombo (9), le sénat des prêtres de Chilaw vient d'écrire au président Premadasa au sujet du complexe hôtelier et de la station de radio qui doivent être construits à Iranawila. Dans leur lettre ils rappellent les interventions qui ont déjà eu lieu depuis le mois d'avril 1991. Malheureusement, disent-ils, "les habitants d'Iranawila nous écrivent que, selon les apparences, ces deux projets sont en train de se réaliser comme prévu. Ils nous demandent d'intervenir une nouvelle fois. Une ambassade étrangère aurait d'ailleurs affirmé que les travaux seront exécutés selon les plans".

Le rapatriement des réfugiés du Tamil Nadu a commencé

Sri Lanka 01/02/1992

  614 réfugiés srilankais ont quitté le Tamil Nadu, le 20 janvier 1992, à bord du vaisseau MV Akbar et sont arrivés le lendemain à Trincomalee, sur la côte est du Sri Lanka.

Amorce d'un retour des réfugiés du Tamil Nadu

Sri Lanka 16/01/1992

  Environ deux mille réfugiés tamouls srilankais doivent quitter le Tamil Nadu pour arriver, le 21 janvier 1992, à Trincomalee, sur la côte est de l'île. Ils sont les premiers de quelque 30 000 volontaires qui ont exprimé, disent les gouvernements concernés, le désir de rentrer chez eux.

Quelles priorités pour l'Eglise en 1992 ?

Sri Lanka 16/01/1992

  "Il est essentiel que s'établisse une étroite relation entre le laïcat et le clergé": c'est le souhait exprimé par M. Newton Fernando, président de l'Union des catholiques srilankais et trésorier de la Commission nationale du laïcat. Il ajoute: "Nos prêtres devraient aller au-devant de leurs paroissiens et leur rendre visite chez eux au moins une fois par an. Sinon, ce sont les fondamentalistes qui acquièrent de l'influence sur les catholiques".

Lettre pastorale de l'archevêque de Colombo

Sri Lanka 16/01/1992

  Après l'évêque de Chilaw (7), c'est Mgr Nicholas Marcus Fernando, archevêque de Colombo, qui lance un cri d'alarme, dans une lettre pastorale à l'occasion de Noël. Le prélat évoque d'abord le problème ethnique auquel est liée la guerre qui sévit depuis 1983 entre troupes gouvernementales et militants tamouls séparatistes. "Tant que ce problème ne sera pas résolu, dit-il, notre économie continuera de saigner, ainsi que notre nation, et tout véritable progrès restera impossible. En attendant, que tous soient extrêmement vigilants, que l'on évite toute maladresse et toute nouvelle catastrophe".

L'Eglise et le sida

Sri Lanka 16/12/1991

  L'Eglise du Sri Lanka s'est jointe aux nations du monde entier, le 1er décembre 1991, pour une journée de réflexion sur le sida.

Un évêque proteste

Sri Lanka 16/12/1991

  Dans sa lettre pastorale pour le temps de l'Avent, Mgr Frank Marcus Fernando, évêque de Chilaw, s'élève une nouvelle fois contre le projet gouvernemental de construction d'un complexe hôtelier ainsi que d'une station-relais pour la "Voix de l'Amérique" à Iranawila, près de sa ville épiscopale.

Des pèlerins prient pour la fin du conflit armé

Sri Lanka 16/10/1991

  Le dimanche 1er septembre 1991, la traditionnelle cérémonie de la bénédiction des malades, qui a lieu tous les ans à cette époque à la basilique Notre-Dame de Lanka, à Tewatte, à 25 km de la capitale, a comme d'habitude été l'occasion de prières pour le bien de la nation, mais avec une intention toute particulière, cette année, "pour que se termine la lutte meurtrière, politico-ethnique, qui fait toujours rage dans notre île".

Un appel des chrétiens de Jaffna à propos de la situation politique

Sri Lanka 01/10/1991

  Plusieurs organismes chrétiens du diocèse de Jaffna ont publié un texte pressant la population et les autorités du sud du pays de rassembler leurs forces pour rétablir la paix. Cet appel fait suite à la prise de position de la Conférence épiscopale face à la crise ouverte le 27 août 1991 par une motion parlementaire visant à destituer le président Premadasa (15).

Une épidémie: les avortements

Sri Lanka 16/08/1991

  Dans son homélie du 21 juillet 1991, Mgr Edmund Fernando, évêque de Badulla, a attiré l'attention des fidèles et de tous les citoyens sur le fléau social que constitue aujourd'hui le phénomène de l'avortement, lequel a pris des proportions terrifiantes: "Alors que la radio, la télévison et la presse détaillent des statistiques précises sur les pertes en vies humaines causées par la guerre civile que se livrent les forces gouvernementales et les rebelles tamouls dans le Nord et l'Est, elles ne donnent jamais le chiffre exact des meurtres que sont les avortements".

Les évêques interviennent dans la crise politique

Sri Lanka 16/08/1991

  Alors que le gouvernement srilankais connaît une crise grave, la Conférence épiscopale catholique a exprimé l'espoir que le pays continuerait à maintenir les valeurs de la démocratie.

Plus de machines à sous

Sri Lanka 01/07/1991

  Les leaders bouddhistes, chrétiens et hindous, ainsi que plusieurs associations d'éducateurs et de parents félicitent le gouvernement qui vient d'interdire les machines à sous.

Prière commune pour la paix

Sri Lanka 16/05/1991

  Le 14 avril 1991, à l'occasion du nouvel an cingalais et tamoul, bouddhistes, chrétiens, hindous et musulmans ont uni leurs voix dans une prière commune pour la paix. Deux jours plus tôt, à l'appel des bouddhistes, ils avaient sonné les cloches de leurs divers centres de culte.

Efforts pour la paix

Sri Lanka 16/04/1991

  Alors que la guerre continue dans le nord du pays, entre troupes gouvernementales et militants tamouls, diverses organisations privées intensifient leurs efforts en vue de trouver une solution au conflit et ramener la paix dans la région.

Tourisme et prostitution

Sri Lanka 16/04/1991

  Selon le P. Marcus Anandanpulle, aumônier national des hôpitaux du Sri Lanka, l'industrie du sexe est plus florissante que jamais, menaçant la jeunesse et transformant la femme en "instrument de plaisir".

A la recherche d'un système bancaire islamique

Pakistan 16/03/1992

  Le premier ministre du Pakistan, M. Nawaz Sharif, est dans l'embarras. Par un jugement du 14 novembre 1991, le plus haut tribunal religieux du pays lui a intimé l'ordre de remplacer, avant le 30 juin 1992, le régime bancaire hérité de l'Occident, par un système qui soit compatible avec la loi islamique. Ceci implique entre autres choses la suppression des intérêts sur les dépôts d'argent aussi bien que sur les prêts.

Après l'assassinat d'un enseignant chrétien

Pakistan 01/03/1992

  M. Naimat Ahmer, enseignant chrétien appartenant à l'Eglise protestante du Pakistan, a été assassiné, le 6 janvier 1992, à Faisalabad parce que, dit son jeune meurtrier, aujourd'hui en prison, il avait blasphémé contre le Prophète.

Actions sur le document